top of page

ASAO Rend Hommage à Frankétienne, ses Pairs, et aux Artistes Victimes de l'Insécurité en Ayiti.

Dans l'univers riche et diversifié de l'art Ayitien, certaines figures se distinguent par leur talent polyvalent et leur engagement profond envers leur patrie. Parmi ces luminaires, Frankétienne, de son vrai nom Jean-Pierre Basilic Dantor Franck Étienne d'Argent, brille comme une étoile incontestée. Frankétienne, un artiste Ayitien d'exception, est né le 12 avril 1936 à Ravine Sèche. Sa polyvalence artistique est une source d'inspiration inépuisable. Poète, dramaturge, peintre, musicien, chanteur et enseignant, il a laissé une empreinte indélébile dans le paysage culturel d'Ayiti.


Son œuvre littéraire, riche de plus de 40 ouvrages, compte des trésors tels que "Dezafi", honoré lors du Marathon du Livre en 2017. Mais l'histoire personnelle de Frankétienne est tout aussi fascinante que son art. Né d'une mère ayant subi un présumé viol par un Américain, il est le fruit de ce mélange complexe de peau blanche et de morphologie noire.


L'importance de Frankétienne réside également dans son engagement profond envers Ayiti. Durant l'ère Duvalier, une période politique oppressante, Frankétienne a fait preuve d'un courage exceptionnel en restant en Ayiti. Il a choisi de s'exprimer à travers ses œuvres, qui sont des témoignages authentiques ancrés dans l'histoire contemporaine d'Ayiti. Parmi elles, "Ultravocal" en 1972 dépeint de manière poignante l'exode massif sous le régime duvaliériste. Son art est un miroir reflétant les réalités, les espoirs et les défis de la nation Ayitienne.


Frankétienne a fait ses débuts dans la poésie en 1964 et a été l'un des fondateurs du mouvement spiraliste des années 1960, influencé par le Nouveau Roman français et James Joyce. Sa contribution à la littérature lui a valu de nombreuses distinctions, notamment le titre de Commandeur des Arts et des Lettres en 2010. Il a également été mis en lumière dans un documentaire sur l'écrivain Dany Laferrière en 2009.


En 2014, une exposition en son honneur a été organisée pour célébrer son œuvre multidisciplinaire. En 2021, il a été récompensé du Grand prix de la francophonie de l'Académie française, une reconnaissance bien méritée pour sa contribution exceptionnelle à la langue française et à la culture Ayitienne. Frankétienne demeure une figure emblématique dont l'art transcende les frontières et continue d'inspirer le monde entier.


Frankétienne n'est pas le seul artiste Ayitien à avoir laissé une empreinte indélébile sur la scène artistique nationale et internationale. D'autres artistes talentueux partagent des parcours tout aussi fascinants et significatifs.


Par exemple, Edwidge Danticat, une auteure prolifique, est renommée pour ses romans et ses nouvelles qui explorent les thèmes de l'identité, de la diaspora Ayitienne, et de l'immigration. Elle a reçu de nombreux prix, dont le prestigieux National Book Award, pour son livre "Breath, Eyes, Memory." Le réalisateur et scénariste de renommée internationale, Raoul Peck est connu pour des films tels que "I Am Not Your Negro" et "L'Homme sur les Quais." Son travail transcende les frontières du cinéma et de la politique, apportant une perspective unique sur les défis auxquels Ayiti et le monde font face. La chanteuse et compositrice, Emeline Michel est une icône de la musique Ayitienne. Sa voix puissante et ses paroles engagées font d'elle une ambassadrice de la culture Ayitienne à travers le monde. Le travail de Frankétienne et de ses pairs transcende les frontières artistiques, rappelle la puissance de la richesse culturelle de notre pays, et la capacité du peuple Ayitien à surmonter l'adversité.


Ayiti, une terre riche en culture et en créativité, traverse des épreuves socio-politiques et économiques depuis de nombreuses années. Dans ce contexte difficile, les artistes Ayitiens se retrouvent souvent découragés, cherchant désespérément une lueur d'espoir. Ces artistes, tout comme Frankétienne, incarnent la créativité, la résilience, et l'engagement envers Ayiti à travers la littérature, la musique, la peinture et bien d'autres formes d'expression artistique.


Pour ASAO (Ayiti Stellar Artist Offers), une organisation dédiée à la prospérité et à la paix à travers l'art, le soutien et la promotion d'artistes comme Frankétienne et ses pairs sont d'une importance capitale. En soutenant des artistes aussi polyvalents, talentueux, et engagés envers notre pays, ASAO cherche à apporter sa contribution dans la préservation de l'identité unique de notre pays et à partager sa richesse culturelle avec le monde entier.


Au nom d'ASAO, nous saluons ces artistes exceptionnels et leur rendons hommage. Nous les encourageons à continuer de laisser leur empreinte incontournable dans la culture Ayitienne.


Dans ce climat d'insécurité qui a touché durement notre pays, nous rendons également un hommage particulier aux artistes dont leurs maisons et leurs ateliers artistiques ont été brûlés. Leurs résistance, et leurs efforts inlassables pour enrichir la culture et l'identité Ayitiennes sont une source d'inspiration pour nous tous et nous toutes.


Malgré les défis qui se dressent sur notre chemin, ensemble, nous continuerons à contribuer à l'épanouissement de l'art et de la culture en Ayiti.


Auteure: Valeska Maurice Agbara Yâ Toya

Recherches: Farah Doura

Phot Credit: Veuillez nominer l'auteur.e


101 views0 comments

Kommentare

Mit 0 von 5 Sternen bewertet.
Noch keine Ratings

Rating hinzufügen
bottom of page